Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La Coalition pour un Centre hospitalier accessible et durable en Outaouais (CCHADO), dont AVO fait partie, est extrèmement préoccupée par le choix du site Asticou pour le futur hôpital. Cette décision est prise en faisant fi des infrastructures de transport existantes, des patrons de déplacements de la région, et de la planification urbaine de la Ville de Gatineau.

La CCHADO milite depuis trois ans pour un site central, qui permettrait de rentabiliser la construction du rapibus et du futur tramway, d’attirer la main d’oeuvre qualifiée, et assurerait que les employés, visiteurs et patients aient le choix de s’y rendre en transport actif ou collectif.

Le réseau routier actuel desservant le site Asticou est déjà à pleine capacité et aucun lien de transport en commun structurant n’y passe. AVO s’inquiète d’ailleurs du sort qu’on réservera aux plans de développement du réseau cyclable si on doit faire plus de place aux voitures sur Mont-Bleu, Gamelin, et Cité-des-Jeunes.

Selon la CCHADO, les sites de la Fonderie et de la Carrière, des sites idéaux en matière d’accessibilité, ont été écartés sur des technicalités administratives liées au gouvernement fédéral. AVO souhaite que la province prenne un pas de recul et reconsidère ces deux sites en collaboration avec le fédéral pour cette infrastructure vitale que desservira la région pour de nombreuses années.

Pour en savoir plus et signer la pétition, visitez le site de la CCHADO.

Leave a comment