Trottoir manquant sur St-Joseph : maintenons le plan

Article publié le 12 mars 2022

Gatineau, le 11 mars 2022

Madame la mairesse, Mesdames et Messieurs les conseillères et les conseillers,

Vous serez invité.e.s le 15 mars à voter sur une résolution demandant une modification au plan de réaménagement du boulevard Saint-Joseph entre les rues René-Roger et Bienville, soit le retrait du trottoir prévu du côté est au profit du maintien des stationnements sur rue.

Par la présente, Action vélo Outaouais souhaite manifester son opposition à cette modification, pour les raisons suivantes :

  • Le réaménagement du boulevard Saint-Joseph est le résultat d’une large consultation publique lors de laquelle la population a clairement exprimé le souhait d’une plus grande sécurité et d’un plus grand confort pour les piétons et les cyclistes.
  • La Ville de Gatineau vient d’adopter une Politique des rues conviviales, qui vise notamment à améliorer les milieux de vie, à rendre le partage de l’espace public plus équitable et à assurer la sécurité de tous les usagers de la route. Cette politique priorise les piétons, et place le stationnement au bas de la hiérarchie. Selon le nouveau devis normalisé approuvé par le conseil, un boulevard communautaire comme le boulevard Saint-Joseph doit être doté de trottoirs de chaque côté de la rue. 
  • Par l’ajout d’un trottoir, le plan de réaménagement actuel corrige des enjeux de sécurité pour les utilisateurs du transport collectif qui descendent à l’arrêt se trouvant au centre de ce tronçon. Ces derniers doivent présentement traverser illégalement le boulevard pour se rendre aux commerces ou aux résidences, car aucun trottoir ne mène à une traversée sécuritaire. Le plan prévoit également un accotement d’environ 1,2m afin de protéger les citoyens circulant à vélo des risques d’emportiérage. La proposition de M. Blondin aurait pour effet d’éliminer cet accotement.
  • Il est à noter que le sentier polyvalent à proximité ne peut être considéré comme donnant accès au transport collectif, notamment par sa distance de la chaussée et son entretien hivernal limité ou possiblement inexistant. L’ajout du trottoir s’aligne également avec les normes d’accessibilité universelle, qui doivent être appliquées lors de travaux de réaménagement de la voie publique.
  • Enfin, nous sommes d’avis que le retrait du stationnement sur rue ne nuira pas aux commerces situés sur ce tronçon. D’une part, les études préparatoires au projet ont démontré que le stationnement sur les rues perpendiculaires était peu utilisé. D’autre part, de nombreuses études ont démontré qu’un aménagement d’artère plus convivial et adapté aux besoins de l’ensemble des usagers de la route, qu’ils soient à mobilité réduite, piétons, cyclistes ou automobilistes engendre une augmentation du chiffre d’affaires des commerces. (centdegres.ca

Pour toutes ces raisons, nous demandons le maintien du plan de réaménagement tel qu’adopté par le conseil et la préservation du calendrier de travaux et du budget octroyé pour 2022.

Laura Darche, présidente

Action vélo Outaouais

Cc: Martin Beaulieu, Nadine Lafond