Point de vue des candidats aux élections municipales sur le développement du vélo utilitaire à Gatineau

Article publié le 27 octobre 2017

Dans le cadre des élections municipales 2017 à Gatineau, Action vélo Outaouais a souhaité contribuer au débat municipal en sollicitant le point de vue des candidates et candidats à la mairie et au conseil municipal sur des questions essentielles au développement du vélo comme moyen de transport à Gatineau. Un court questionnaire a été envoyé aux candidats. Celui-ci expliquait les bénéfices des déplacements à vélo en termes de coûts, d’efficacité, de pollution, de santé et de vitalité économique, présentait des informations sur les meilleures pratiques en matière de vélo, et leur demandait d’indiquer leurs intentions en matière d’aménagements cyclables, de budget vélo et de vélo à l’année. Voici une synthèse de leurs réponses.

Taux de réponse

75 % des candidats ont complété le questionnaire, soit 39 candidats sur 52 dont 3 des 5 candidats à la mairie.

Des aménagements cyclables sécuritaires et de qualité

38 candidats sur 39 sont en faveur de l’introduction graduelle d’aménagements sécuritaires afin de favoriser et sécuriser les déplacements à vélo

Pour que davantage de personnes considèrent la pratique du vélo, il faut que les aménagements soient sécuritaires. Les bandes cyclables unidirectionnelles protégées, le marquage de couleur aux intersections, les sas vélo, les feux synchronisés pour les cyclistes, l’interdiction du virage à droite au feu rouge aux intersections majeures sont autant de mesures qui permettent d’améliorer la sécurité des cyclistes.

Question : Êtes-vous favorable à l’introduction graduelle d’aménagements sécuritaires afin de favoriser et sécuriser les déplacements à vélo?

Un budget vélo à la hauteur des besoins et des ambitions de Gatineau

À la question : Quel budget annuel, en millions de dollars, seriezvous prêt à dédier au développement du réseau cyclable? 2 des candidats suggèrent un budget de 3 millions par années pour les quatres prochaines années, 17 suggèrent un budget de 3 à 3,25 millions, 17 suggèrent un budget de 4 à 5 millions et 3 suggèrent un budget de plus de 5 millions par année pour les quatres prochaines années.

Action vélo Outaouais recommande un budget annuel de 5
millions de dollars par année pour les quatre prochaines
années, au lieu des 3 millions par année investis ces quatre
dernières années.

Question : Quel budget annuel, en millions de dollars, seriezvous
prêt à dédier au développement du réseau cyclable?

Le vélo en toutes saisons

38 candidats sur 39 sont en faveur de l’introduction graduelle d’aménagements sécuritaires afin de favoriser et sécuriser les déplacements à vélo

De plus en plus de personnes souhaitent pouvoir utiliser leur vélo à l’année. Environ 10 % des cyclistes à Gatineau et Ottawa, et 12 % à Montréal, ne remisent pas leur vélo l’hiver. À Montréal, le réseau blanc (c’est-à-dire déneigé) est de 395 km, soit la moitié du réseau cyclable. Il est de 40 km à Ottawa. À Gatineau, aucune voie cyclable n’est déneigée.

Question : Dans le but de favoriser les déplacements à vélo à longueur d’année, êtes-vous favorable au déneigement de 15 km de voies cyclables au minimum la première année de votre mandat, et de 5 km supplémentaires par année lors des trois années suivantes?

Compréhension des enjeux vélo

Les candidats ont pu partager leurs réflexions sur les questions citées précédemment. Ils nous ont également fait part de leur évaluation de la qualité du réseau cyclable dans leur district et des améliorations qu’ils suggèrent. Leurs réponses peuvent être consultées au actionvelooutaouais.org.

Action vélo Outaouais leur a accordé une appréciation allant de 1 à 4 étoiles selon leur compréhension des enjeux et leur niveau d’engagement pour le développement du vélo comme moyen de transport :