En 2022, prenons le virage de la mobilité durable!

Article publié le 6 janvier 2022

La nouvelle mairesse de Gatineau, France Bélisle, a été élue avec un programme ambitieux sur le plan de la mobilité durable. Parmi les engagements qui ont particulièrement retenu l’attention d’Action vélo Outaouais, notons :

  • L’accélération de la mise en œuvre du plan directeur du réseau cyclable;
  • La sécurisation des aménagements cyclables et la mise en place de sas vélo, de marquage vert et de feux prioritaires vélo;
  • La pérennisation du déneigement de la piste cyclable du corridor Rapibus et le déneigement d’une plus grande partie du réseau cyclable;
  • L’installation de cages à vélos dans les stations et Parcs-o-bus de la STO;
  • Le déploiement d’un service de vélopartage;
  • L’augmentation de l’offre de véhicules Communauto.
Le déneigement de la piste cyclable du corridor Rapibus, un grand progrès pour le vélo 4 saisons à Gatineau.

Ces investissements profiteront à tous en améliorant non seulement la santé, la sécurité et la qualité de l’environnement des Gatinois, mais également en contribuant au développement économique.

En accélérant la mise en place d’un réseau cyclable complet, efficace et sécuritaire, Gatineau permettra à un plus grand nombre de citoyens de se déplacer à vélo. Rappelons qu’un Gatinois sur quatre qui prend son auto pour aller travailler se rend à moins de 5 kilomètres de son domicile, et plus d’un sur deux à moins de 10 kilomètres. Des distances tout à fait envisageables à vélo, surtout pour les travailleurs qui adoptent un mode hybride!

La pandémie nous l’a bien montré : il faut investir dans la santé et le bien-être des Gatinois. Prendre son vélo pour aller au travail permet de réduire de près de moitié ses risques de cancer ou de maladie cardiovasculaire, et a également des effets bénéfiques sur la santé mentale. Un bon réseau cyclable diminue aussi le nombre de voitures, ce qui réduit la pollution de l’air et améliore la sécurité de tous les usagers de la route.

De plus, les aménagements cyclables sont bénéfiques pour l’économie locale. Ils sont relativement peu dispendieux, créent plus d’emplois que les projets routiers, et augmentent le chiffre d’affaires des commerces et la valeur des propriétés situés à proximité.

Lors du vote du budget 2022, nous nous attendons donc à voir la concrétisation des premiers éléments du programme de Mme Bélisle, notamment l’accélération de la réalisation du plan vélo et du déneigement des aménagements cyclables. 

En effet, l’obstacle principal au vélo d’hiver n’est pas le froid ou l’équipement, c’est l’entretien des infrastructures. Le déneigement de la piste cyclable du corridor Rapibus est un premier pas, mais il faut aussi améliorer la qualité de l’entretien des bandes cyclables et des pistes multifonctionnelles. De plus, il reste encore de nombreux liens manquants pour connecter les quartiers. Le réseau blanc de Gatineau fait bien piètre figure à côté de ceux d’Ottawa ou de Montréal!

Le réseau blanc de Gatineau est encore peu étendu et mal connecté.

Le report du budget limite malheureusement la possibilité d’étendre le réseau blanc dès cet hiver. Nous nous attendons toutefois à ce qu’un mandat clair soit donné à l’administration pour l’ajout de plusieurs axes cyclables dès l’hiver 2022-2023.

Dans son mémoire sur un réseau cyclable 4 saisons remis à la Ville de Gatineau en 2017, Action vélo Outaouais priorisait notamment, en plus du corridor Rapibus, l’entretien des axes suivants :

  • La rue Saint-Rédempteur et le boulevard Montclair;
  • Le boulevard Fournier et la rue Jacques-Cartier;
  • Le boulevard du Plateau.

Avec le développement de l’ouest de Gatineau, il est aussi nécessaire d’assurer des liaisons adéquates dans et vers le secteur Aylmer, qui se trouve enclavé en hiver, notamment en procédant aux travaux d’élargissement, dès 2022, du boulevard de Lucerne à l’ouest de Vanier, et en sécurisant l’accotement cyclable pour le rendre accessible et attrayant pour un plus grand nombre de citoyens.

Le sentier des Pionniers, lien actif essentiel mais non entretenu (crédit : Guy B.).

Par ailleurs, le sentier des Pionniers devrait être déneigé entre le secteur Aylmer et le Plateau en vertu de la politique de déneigement actuelle, puisqu’il est le seul lien piétonnier le long du boulevard des Allumettières. Il est indispensable pour l’accès aux écoles, aux emplois, aux commerces et aux services situés à proximité du boulevard, et devrait être déneigé au même titre que les autres pistes multifonctionnelles qui font office de trottoirs. Nous exigeons donc que cette omission des services municipaux soit corrigée dès que possible.

Dès 2022, prenons le virage de la mobilité durable! Action vélo Outaouais reste à la disposition des élus et de l’administration pour contribuer à la réalisation des engagements de la mairesse de Gatineau.